Christian Louboutin et l'artiste japonais Shun Sudo vous préparent une surprise ! Inscrivez-vous ici pour la découvrir.

Livraison, échanges et retours offerts.

Vous avez un message !

Vous avez un message !

Chargement en cours...
Kate

Kate: l'escarpin iconique

London calling

Voici l’histoire du plus fascinant des souliers, inspiré par la plus fascinante des it-girls : la seule et l’unique Kate Moss.
Inconditionnelle de la première heure, la reine des podiums posait rarement son auguste pied sur le sol sans y laisser une empreinte rouge made in Louboutin. Sa passion était telle que le créateur décida de lui rendre hommage en dessinant une paire de talons aiguilles voués à devenir aussi illustres que leur muse.
En 2012 l’escarpin Kate fit donc son entrée en scène suivi, un claquement de talon plus tard, en 2013, par sa grande sœur : la vertigineuse So Kate.

Pour vous lancer à la poursuite de cette créature aussi affolante qu’indomptable, une seule direction : let’s go to London - berceau de nombreuses « Kate ».
Incarnation de la romance rock’n’roll en cuir et dentelle, cette énigmatique espèce nimbée de mystère
sème dans son sillage so british les indices qui vous mettront, peut-être, sur sa voie.
Tac tac tac. Sur les pavés élégants de Kensington, dans les night-clubs de Shoreditch… le claquement des talons de Kate résonne toujours quelque part.
Ses amis ? Ils sont partout : les uns brillent dans les pages du Who’s Who tandis que les autres flirtent avec l’underground sulfureux.
Peut-être connaissez-vous une Kate ou deux, ce genre d’enfant terrible qui adore surgir là où on ne l’attend pas et pour qui le monde n’est qu’un immense théâtre. D’ailleurs, cette insaisissable Kate… ce ne serait pas vous par hasard ?

Kate est un style simple et très complexe à la fois. La ligne se doit d’être parfaite car il n’y a aucun artifice pour en dissimuler les imperfections. Elle est comme Kate, simple mais très sophistiquée à la fois. Ce modèle devait juste porter son nom, parce que c'était Soooo Kate.

Christian Louboutin

Une célébration de la féminité

Un talon aiguille affûté, une cambrure langoureuse et un décolleté audacieux : Kate la féminissime est née pour faire tourner les têtes.
Insolente et séductrice, elle file et défile au rythme de ses envies, campée sur trois hauteurs qui varient au gré de son humeur.
Accompagnés des So Kate, stilettos culminant à 120 mm, ces escarpins « catwalk-approved » posent les bases de toute collection de souliers digne de ce nom.
Déclinés dans une gamme de peaux classiques ou de cuirs vernis, en denim ou en suède délicat, ces talons hauts intemporels et pluriels sont plus qu’un accessoire ponctuant une silhouette : ils sont son atout majeur. Celui qui signe une attitude et affiche une personnalité exaltante.

L’Art & la manière

Tout commence à Paris, d’un trait de crayon esquissé par Christian Louboutin.
À peine dessinée, l’insaisissable Kate file déjà à l’anglaise, direction l’Italie.
Là-bas, son décolleté insolent et sa cambrure élancée prennent vie, se modèlent en 3D. L’homme et la machine s’accordent à l’unisson : les mains coupent, plient et façonnent le soulier avant qu’il ne soit cousu avec minutie.
Kate est maintenant prête à sortir des backstages et à défiler sur la chaîne de montage, avant d’être couronnée de sa semelle rouge iconique :
une étoile est née.