La page est en cours de chargement…...
18.10.16
Les femmes prennent le pouvoir : Christian Louboutin Automne-Hiver 2016

A travers chacune de ses collections, Christian Louboutin traduit la vision non conventionnelle qu’il a de la féminité. La dernière ne fait pas exception à sa règle, puisqu’elle brouille les lignes entre masculin et féminin, soulignant la complexité du caractère féminin dans un ultime hommage à la sensualité de Marlene Dietrich et autres icônes androgynes. Les souliers inspirés du vestiaire masculin jouent les dandys parés de matières précieuses traditionnellement réservées aux costumes : flanelle, laine et cachemire. Empruntant aux classiques de la collection Homme de Christian Louboutin, ces souliers faussement virils - booties, oxford et derbies, auxquels se joignent des succès de saisons précédentes comme les Zazou et les Platt Dance Flat - dansent sur un fil tendu entre formel et décontracté, avec un sex-appeal déroutant.

Les modèles masculins classiques de la maison se sont ainsi féminisés, redessinés dans une nouvelle version allongée et affinée. Déclinée en trois versions, l’élégante et sobre Masterpump Flat affiche une allure effilée, typiquement italienne, et un séduisant bout oxford surpiqué. Rivalisant avec les classiques du power dressing masculin sans pour autant sacrifier sa féminité, les Masterpump Flat se promènent les mains dans les poches, avec une gracieuse décontraction. En version cuir vernis, elles font un clin d’œil aux entrepreneuses audacieuses, tandis que leurs congénères en veau velours gris anthracite, fusain et rouge orthodoxe, portent haut les couleurs des universités de l’Ivy League. Dans leur habit de velours noir, elles évoquent subtilement la sensualité légèrement décadente d’une veste de smoking masculin…

Plus décontractées, les F.R.W.L Orlato 55 exaltent l’indolence chic des actrices de la Nouvelle Vague. Discrètes avec leur bout arrondi de style anglais, F.R.W.L Orlato associent une flanelle imprimée cachemire avec une flanelle orthodoxe, un bout en cuir nappa, le tout campé sur un petit talon cubain.

Les charismatiques Masterboot imposent quant à elles le mariage heureux du cuir vernis jet-black et d’un somptueux veau velours bleu marine. Avec leur silhouette inspirée de boots Chelsea traditionnelles, les New Masterboot Flat affichent une élégante nonchalance, grâce à leur large élastique latéral et leur languette arrière.

A leurs côtés, juchées sur un talon cubain, les Gadessita 55 couvrent la jambe de quelques centimètres de plus, rehaussées par le mix ultra chic du cuir nappa noir et d’un veau velours Caramel. A la croisée des collections hommes et femmes, ces modèles raffinés se fondent dans la collection automne-hiver 2016 avec une grâce et une espièglerie typiquement féminine… et typiquement Louboutin.