La page est en cours de chargement…...
05.01.17
Le laboratoire bionique de Christian Louboutin

Avec sa collection capsule Hommes pour le printemps-été 2017, Christian Louboutin prend de l’avance sur le futur ! Hybrides invente un nouveau monde où la fusion du sport et du luxe génère des entités aussi chics qu’audacieuses, composées de tissus techniques et d’un mix peu conventionnel de matériaux ingénieux. Sneakers, souliers de ville,sandales… Ces Messieurs n’ont qu’à choisir leur avatar favori dans la galaxie Hybrides.

Les incontournables Rossini entament l’année d’un pas décidéavec leur semelle crantée en caoutchouc TPU inaugurée cet hiver.  A l’emblématique bout piqué de spikes se joignent Mini Alveole, un matériau graphique en 3D, ainsi qu’un pompon jaune vif Sunshine orné de mini spikes bleu pâle. Faisant peu de cas des timides, Hubertus Orlato Spikes réinvente les traditionnels souliers Oxford tandis que Crapamale bouscule les codes du classique Richelieu. Ni l’un ni l’autre ne craignent d’attirer tous les regards avec Spoutnik, un cuir d’agneau miroir perforé posé sur un mesh orange hypnotisant. L’arrière en veau velours contraste avec l’avant des Hubertus Orlato en cuir verni orné de spikes. Contraste : c’est décidément le maître-mot de cette collection, et le talon de cuir ne déroge pas à la règle. Composé d’une multitude de couches de cuir entre lesquelles rayonne un flamboyant caoutchouc rouge Louboutin, le talon est juché sur une gomme crantée et forme ainsi un millefeuille de couleurs et de matières bigarrées. Crapamale obtient lui aussi un premier prix de style avec son bout fleuri multicolore piqué de clous de deux tailles différentes posés à la main.

La sandale explore elle aussi de nouveaux territoires, avec des hauteurs, des compositions et des assemblages surprenants. Au premier abord, Nirva Nick Flat ressemble à une sandale classique de la collection Christian Louboutin, mais ne vous y  fiez pas : rien n’est normal dans cette créature… Plusieurs couches de rayures nautiques multicolores, spécialement conçues en EVA léger pour ce modèle, sont intercalées entre la semelle de cuir et celle en caoutchouc cranté. La partie supérieure de la sandale affiche de nouveaux spikes à la silhouette pyramidale ainsi qu’une boucle gravée d’un damier et munie de lanières ajustables en Velcro. Une symphonie de cuir d’agneau et suède multicolore, de nappa laminato glacé et de serpent d’eau accompagne le moindre pas des Nirva Nick Flats.

Les Louis Junior et Louis Junior Spikes, des classiques de la collection sneakers de Christian Louboutin, se dévergondent eux aussi. Composées de matières habituellement réservées au sport, comme le velours et la résille, elles séduisent avec leur suède et leurs spikes auxquelles s’ajoutent des touches de cuir métallisé d’un Encre bleu profond. Autres détails inattendus : le contraste entre les semelles des Louis Junior et Louis Junior Spikes et leurs lacets bleu poudre et blancs ainsi que la ganse aguicheuse qui ourle le soulier et joue les entremetteuses. Rantus, un modèle phare de la collection Hommes, vit de nouvelles expériences avec Retenet air mesh, un veau velours serti d’un maillage de fils multicolores, affichant les mêmes semelles et lacets que les Louis Junior.

Entré sur scène l’année dernière, Sporty Dude Low est un hybride à lui seul. Avec sa construction ingénieuse, ce soulier est un modèle d’expérimentation. Un mélange savant de cuir verni, nappa, Mini Alveole, veau velours et specchio électrise chaque mouvement des Sporty Dude. Son bout futuriste en cuir miroir doré estampillé d’un design exclusif lui confère un halo holographique hypnotique. Avec ses ganses blanches graphiques et sa touche de mini spikes, le soulier nous transporte dans une nouvelle dimension tandis que Christian Louboutin réinvente l’espace-temps. 

 

Découvrez la collection Hybrides dans les boutiques Christian Louboutin, et en ligne sur ChristianLouboutin.com et @LouboutinHomme.