La page est en cours de chargement…...
14.01.16
En direct de notre fabrique napolitaine

De la première ébauche au polissage final, l’histoire d’une paire de souliers Christian Louboutin c’est celle d’un artisanat d’excellence, un conte intemporel qui mérite d’être perpétué. Suivez la vie d’une paire de souliers tout au long de la semaine sur notre compte Instagram @LouboutinHomme, dans les coulisses de notre usine napolitaine où la plupart de nos modèles iconiques sont nés.

Propriété de la même famille depuis des générations, l'usine de Naples est l’une des dernières en son genre, avec des modèles Homme conçus par le maître artisan qui utilise les matériaux les plus nobles. Nous illustrons ci-dessous quelques-unes des étapes essentielles dans le processus de fabrication d’une paire de souliers par nos artisans, ce processus variant pour chaque modèle selon le style, la taille et les matériaux à partir desquels il est fabriqué.

Rendez-vous à Naples, ciao !

La sélection des cuirs : L’histoire de chaque paire de souliers Christian Louboutin trouve son origine dans des matières premières d’exception, méticuleusement choisies par l’œil expert de nos artisans dans les meilleures tanneries du monde.

La Modélisation : Dans la conception d’un soulier, le résultat final détermine la première action de l’artisan. Une fois le prototype en bois réalisé et approuvé, il est répliqué dans des matériaux techniques pour la production. Ci-dessus, un artisan s’applique à reproduire en volume un des croquis de Christian, ce qui deviendra le prototype pour la réalisation du modèle final.

La découpe : Une fois le prototype finalisé, il est temps d’habiller le soulier. La découpe de chaque pièce de cuir est entièrement réalisée à la main. Les artisans sont formés durant plusieurs années afin de savoir détecter d'éventuelles irrégularités dans la peau et d’apprendre à tailler autour, ce qui garantit à nos souliers une qualité absolue.

Une épaisse couche de liège est ajoutée pour assurer un confort supérieur et une usure minimale.

La semelle : Nos emblématiques semelles rouges sont parmi les rares à être encore assemblées avec une couture Blake, technique artisanale utilisée par les plus grands noms de l'artisanat de luxe. Ce savoir-faire permet de fixer solidement la semelle à la tige. Le soulier se déplace naturellement avec le pied, et offre ainsi un confort maximal.

Rotellatura : Une fois la semelle fixée sur le soulier, il passe à la Rotellatura, machine constitué d’un ensemble de petites roues qui sert à réaliser créer la trépointe de la chaussure.

La peinture de finition : Après avoir enlevé le surplus de cuir, la tranche brute de la semelle est peinte à la main avec précision.

Le cloutage : Les clous sont utilisés pour protéger la pointe et le talon de la semelle d’une usure excessive. A cela s’ajoute un rendu visuellement lisse et net, le style étant une priorité au même titre que la qualité.

Le glaçage : Une patine est appliquée à la main sur chaque soulier pour apporter un éclat, une richesse et une profondeur de teintes qui ne peuvent être trouvés dans les cuirs classiques. Chaque nuance est composée sans recette, se basant uniquement sur l’expérience et le regard expert de chaque artisan.

La patine est apposée plusieurs fois jusqu'à obtention de la teinte désirée. L’application est opérée en plusieurs passages, les maîtres teinturiers décidant du nombre de passages nécessaires à chaque modèle.
Astuce: il est possible d’utiliser un bas de nylon pour restaurer l’éclat d’un soulier patiné.

La finition : Pour les peaux exotiques comme le soulier en alligator ci-dessus, un petit fer à main est utilisé pour presser la peau. Cette technique permet de faire ressortir les pores et l'éclat naturel du cuir de manière à ce qu’il absorbe mieux le cirage.

Terminés ! En touche finale au processus de fabrication, les artisans apposent une dernière fois du cirage et lacent les souliers. Mis en boite, ces derniers sont prêts à rejoindre les boutiques Christian Louboutin à travers le monde !

Découvrez la collection homme SS16 ici 

Suivez @LouboutinHomme