La Maison Homme

— Savoir-faire —

La construction

De la mise sous forme à la patine, la genèse d'un soulier Christian Louboutin est un voyage au cœur d'un artisanat séculaire qui vaut la peine d'être narré encore et encore.

Dirigée par la même famille depuis des générations, notre usine napolitaine est unique en son genre. Nos modèles masculins y sont réalisés à la main par des maîtres artisans travaillant les matériaux d'une qualité exceptionnelle.

— 1ère étape —

La forme

Un artisan reprend alors un des croquis dessiné par Christian et commence la réalisation d'un modèle qui deviendra le soulier final.

Lors de la conception d'un soulier, tout commence par la forme en bois ! C'est elle qui détermine la morphologie de la chaussure. Une fois la forme de bois validée, elle est reproduite dans des matériaux techniques pour permettre la production.

Types de souliers

Derby

Un soulier bas à lacets dont la mobilité des quartiers favorise le confort. La distance entre les quartiers est ajustable et apporte un chaussant plus agréable.

— 2ème étape —

La tige

Une fois la structure finalisée, il est temps d'habiller le soulier. Tagliere a mano est le processus qui consiste à découper chaque empiècement de cuir à la main. Nos artisans sont formés pendant des années afin de détecter toutes les imperfections de la peau et à couper autour, ce qui garantit que nos modèles sont réalisés dans des cuirs absolument parfaits.

Matières

Les matériaux que l'on retrouve dans chaque collection de Christian Louboutin reflètent l'état d'esprit ludique de la marque ainsi que l'engagement du créateur pour un artisanat d'exception au service d'un design novateur.

Cuir
Cuir Vernis Imprimé
Cuir Vernis
Découpe Laser
Denim
Cuir Vernis Dégradé
Tissu Moiré
Tressé
Veau Velours

— 3ème étape —

La semelle

L' iconique semelle rouge ! La plupart de nos souliers emblématiques sont construits en utilisant la couture Blake, une technique artisanale mondialement utilisée dans l'artisanat de luxe. Cette technique permet de fixer très fortement la semelle à la tige, offrant une mobilité naturelle du soulier avec le pied, offrant un confort et une durabilité maximum.

Les types de semelles

La semelle rouge

Pour terminer la semelle, des clous sont utilisés pour protéger la pointe et le dos du talon de l'usure excessive. Les clous permettent également une finition parfaite (parce que la forme importe tout autant que le fond!)

La semelle de gomme

Créées à partir de caoutchouc TPU, les lug soles de Christian Louboutin sont composées de multiples couches de gomme dont la dernière reprend l'iconique flash rouge, signature de la marque.

— 4ème étape —

Les finitions

Une étape supplémentaire consiste à appliquer sur le cuir de certains souliers une patine pour conférer une brillance et une profondeur de teinte que l'on ne trouve pas dans les cuirs classiques. Chaque couleur est entièrement créée avec l'oeil expert de chaque artisan. Le processus de patine est répété plusieurs fois jusqu'à ce que la couleur souhaitée soit parfaite. Elle doit se faire en plusieurs fois, les maîtres teinturiers de l'usine étant les seuls abilités à décider du nombre de passages que chaque chaussure doit recevoir, guidés par leur intuition aiguë et leur expérience.

Le soulier se révèle comme une œuvre d'art dans les mains de l'artisan lors des finitions. Celui-ci paye attention aux moindres détails, quand il brosse le cuir, applique des crèmes et polit le cuir.

Embellissements

Des strass aux studs pyramidaux en passant par les spikes multicolores, les embellissements spectaculaires de Christian Louboutin sont apposés à la main un à un.

Broderies
Chaînes
Dégradé de spikes
Ecusson
Pik Pik
Broderies
Strass
Spikes
Fleuri