La page est en cours de chargement…...
28.12.15
En Coulisses: La Collection Maroquinerie Printemps/eté 2016

La collection Printemps/Eté 2016 de Christian Louboutin ne connaît pas son pareil dans celles déjà présentées au cours des saisons passées. Avec Paloma, étoile montante et quelques-uns de ses meilleures amies à ses côtés, la ligne de maroquinerie est prête, plus que jamais, à faire son entrée en scène.

Comment Christian Louboutin a-t-il rendu cela possible ? Voici quelques indices…

Lever de rideaux !
Le cabaret et ses danseuses en sont l’essence même; le Crazy Horse plus particulièrement, lieu propice à l’expression de la quintessence de la showgirl.

Christian a-t-il des favorites ?
Paloma et Eloise bien sûr !!

Difficile de ne pas être captivé par les jambes de Paloma…
Ces deux poignées signature affichent des lignes inattendues et très spécifiques au modèle Paloma. En effet, à défaut d’être simplement piquées, ces dernières sortent du sac, ne formant qu’une seule entité. Elles reprennent la courbe des jambes d'une femme dans une paire de souliers Christian Louboutin, et plus particulièrement celles des danseuses du Crazy Horse.

Alors, qui est le fauteur de troubles, techniquement parlant ?
Piloutin est probablement la plus complexe, un véritable défi, mais une aventure fantastique pour l'équipe et les fournisseurs !

A propos de Piloutin, elle aussi est une fille très spéciale. Dites-nous tout.
C’est d’une collection personnelle de rubans, étoffée par Christian au fil de ses voyages en Inde, qu’est inspirée la belle. Sa forme évoque le coussin utilisé pour présenter les bijoux les plus mythiques, comme les joyaux de la couronne d'une famille royale ou le soulier de vair de Cendrillon. Une princesse qui mérite d’être traitée comme telle ! Piloutin, parce que ce sac, brodé de perles, allie les textures tout en imitant la douceur et le volume d'un oreiller (‘Pillow’ en anglais).

Parlons spikes.
Les spikes sont comme une couleur. Deux saisons par an, il faut trouver la bonne idée pour les faire vivre et réinventer leur vocabulaire. Cette collection PE2016 s’annonce majeure en dévoilant une nouvelle approche des spikes, tantôt très féminine, tantôt très masculine mais toujours dans le plus grand raffinement.

Compléter la phrase suivante : Le studio est comme …
Une salle de bal, « Le Bal des oiseaux » pour être précis. C’est un endroit très agréable, chacun a sa propre personnalité et un sens créatif unique. Les genres, les nationalités, les langues, les couleurs et les coupes de cheveux se mélangent afin de placer l’humain au centre de la créativité ... C’est très stimulant et Christian y est vraiment parfaitement dans son élément!

Parlez-nous un peu des cuirs avec lesquels vous travaillez.
Il y a beaucoup de peaux étonnantes dans la collection. Sur le modèle Sweet Charity, la peau de Python arc en ciel reprend le motif des plumes d’un perroquet tropical. Il est fabriqué à la main afin de lui donner un effet de gomme légèrement métallisé. C’est la première fois que nous travaillons une peau de la sorte.

Ok, maintenant montrez-nous en plus.
Le cuir mat utilisé sur Paloma est l'un de nos matériaux de prédilection. Il est extra lisse avec un aspect très délicat, aux antipodes des rubans indiens brodés de Piloutin.

Des préférences musicales?
En général, il n'y a pas de musique dans le studio car tout le monde a besoin de concentration. Seul le bruit des talons sur le plancher rythme nos journées dans une douce et familière musique.

Derniers mots célèbres?
La collection Printemps / Eté 2016 marque la renaissance de notre ligne de maroquinerie, elle est le «A» du nouvel alphabet à venir.