La page est en cours de chargement…...
01.07.16
La Répétition: Christian Louboutin, Automne-Hiver 2016

Christian Louboutin ouvre le bal de l’automne-hiver 2016 en nous conviant à la Première mondiale de « La Répétition », un court-métrageréalisé par la célèbre chorégraphe et danseuse Blanca Li. Inspirés de la comédie musicale « A chorus line », qui électrisa Broadway en 1975, le film et les images du photographe Rene Habermacher mettent en scène une Bianca Li perfectionniste et exigeante, entourée d’une troupe de danseurs professionnels tous plus gracieux les uns que les autres.

Après s’être pomponnés et échauffés pour la répétition, les danseurs se mettent au travail. Bianca Li interprète une chorégraphe intransigeante et impitoyable, clin d’œil personnel et ironique au cliché du chorégraphe tortionnaire. Chaussés des modèles de la collection automne-hiver 2016, les danseurs subissent l’entraînement éreintant de Blanca Li, jusqu’à ce que l’un d’entre eux s’effondre, épuisé et en transe.

Dans le film, chaque danseur interprète un personnage singulier, dont l’allure reflète la personnalité imaginée par Blanca Li et l’équipe créative de Christian Louboutin. Les danseurs sont habillés comme s’ils passaient une audition, pour mettre en valeur leur corps autant que leur singularité. Dans le film, les éléments techniques comme les genouillères et les tons nude des justaucorps et des collants traditionnels offrent un contraste saisissant avec l’opulence des détails et les couleurs pop de la nouvelle collection Christian Louboutin. 

Pour donner vie au look book, chaque danseuse interprète un personnage au caractère bien trempé. La « bad girl » déboule ainsi à l’audition sanglée dans sa veste en cuir, chaloupant sur de glamoureuses sandales cage City Jolly, un sac Triloubi à franges jeté sur l’épaule. Une danseuse angélique aux airs innocents déambule sur des Samotresse ailées qui évoquent Le Lac des Cygnes, tandis que la starlette de la troupe se pavane dans le studio, les cheveux striés de jaune fluo, juchée tantôt sur les Wavy boots multicolores, tantôt sur les torrides Suzanna à brides chevilles. Parmi ces Messieurs, un danseur aussi séduisant qu’élégant fait des étincelles dans ses Dandelion recouvertes de strass, et d’élégants mocassins Rossini à semelles crantées. Le bourreau des coeurs de la bande pavoise de son côté avec ses Snap Shoot Spikes et son sac à dos Explorafunk, avant d’échauffer les cœurs avec ses sneakers Louis on Fire ponctués de strass. 

« Les souliers Christian Louboutin ne sont pas décoratifs ou délicats, il sont faits pour sortir, faire la fête et danser toute la nuit ! » Blanca Li

Pour mener son ballet à la baguette, Blanca Li est fièrement campée sur deux modèles phare de la collection. Elle fait son entrée dans la salle de répétition en Tacoluna, d’intimidantes sandales à la ligne architecturale et aux talons métalliques incurvés, dont l’écho sur le parquet fait vaciller la décontraction des danseurs. Blanca Li a tôt fait de les mettre au pas d’un regard perçant, aiguisé par le claquement sec de ses redoutables Cybersandales, dont la plateforme et les doubles lanières sont hérissées de spikes. Sa tenue noire aux lignes graphiques imaginée par Jean Paul Gaultier traduit l’aspérité de son caractère, avec ses angles acérés et une veste dont la large carrure est accentuée par une taille cintrée. 

Un éventail de nouveaux modèles inspirés par des thèmes forts - Glam, Tudor, Feux d’artifice, Cage et Jurassic - passe ainsi l’audition automne-hiver 2016, escorté par une nouvelle collection de maroquinerie, sans oublier la Beauté avec des vernis à ongles et rouges à lèvres inédits. 

Découvrez la nouvelle collection automne-hiver 2016 ici.